L'or recyclé est-il éthique ?

Généralement le recyclage est une pratique positive car ça valorise les déchets et évite la production de matières premières.

Utiliser de l'or recyclé dans les bijoux peut sembler une bonne option à première vue, mais ce n'est malheureusement pas toujours le cas. Il y a un grand malentendu autour de ce sujet dans nos sociétés et le mot « recyclé » est utilisé encore et encore, même par les grandes marques. Mais qu'est-ce que cela signifie exactement ? L'or recyclé est-il vraiment éthique ?

L'or en général peut être fondu très facilement. De par son prix, il est par nature déjà systématiquement recyclé. C'est l'un des seuls métaux précieux qui a toujours maintenu une valeur très élevée et stable sur le marché, ce qui permet de le convertir assez rapidement dans n'importe quelle devise. Par conséquent, l'or n'est pas quelque chose qui peut être jeté. L'or est en fait recyclé depuis des milliers et des milliers d'années. Ce n'est pas un phénomène nouveau. Mais alors pourquoi l’association des mots « recyclé+or » est-elle de plus en plus utilisée dans le monde de la joaillerie ?

La réponse est simple : parce que ça sonne bien et éthique. Alors qu'en réalité, il ne s'agit que d'une autre forme subtile de « greenwashing ».

 L'achat d'or recyclé ne contribue pas à réduire sa production et est lié aux mêmes problèmes auxquels sont confrontées les industries aurifères :

  • Exploitation des enfants
  • Blanchiment d'argent
  • Conflits de financement
  • Problèmes environnementaux et pollution : utilisation de matières toxiques comme le mercure ou le cyanure pour raffiner l'or
  • Problèmes de santé des travailleurs : intoxication au mercure

De plus, la majorité de l'or recyclé n'est pas traçable et ne garantit donc pas qu'il ait été extrait dans des conditions équitables. Utiliser uniquement de l'or recyclé est en fait assez contradictoire et contraire à l’éthique, car son utilisation n’aide pas au progrès et au développement du secteur qui a besoin du soutien du marché pour être plus responsable. Au lieu de s'attaquer directement à la situation locale, cela ne fait qu'éloigner le problème et n'aide pas l'exploitation minière à devenir plus responsable.

Alors quelles sont les alternatives?

Une alternative logique serait de ne plus du tout utiliser d'or dans les bijoux, mais ce n'est malheureusement pas une solution réaliste à l’heure actuelle, l'or étant le métal précieux préféré des bijoutiers en raison de ses propriétés de dureté et de malléabilité.

Une autre alternative à l'or recyclé serait d'opter pour de l'or traçable de la mine jusqu'aux mains du consommateur. De cette manière, le consommateur final peut savoir comment et dans quelles conditions le métal a été extrait et transformé. Cela pourrait présenter une bonne alternative, surtout si l'on tient compte du fait que l'exploitation minière artisanale est une réalité à laquelle nous ne pouvons pas échapper pour le moment.

C'est pour toutes ces raisons que tous les bijoux d'AGUAdeORO sont exclusivement fabriqués avec l'or certifié officiellement Fairtrade par Max Havelaar. Mais qu'est-ce que l'or Fairtrade précisément ?

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés